“Nice Matin” écrit sur l'exposition Kouzmine à Théoule-sur-Mer
Bannière de la page « Nice Matin »
vers la page « Nice Matin »  en anglais
vers la page « Nice Matin »  en français

vers la page « Nice Matin »  en russe

 

"Nice Matin" écrit sur l'exposition de peintures de l'artiste russe Nikolaï Kouzmine, à Théoule-sur-Mer, sur la Côte d'Azur.

 

 

7 avril 2007

 

Le russe Nikolaï Kouzmine coupe le ruban de l'espace culturel

 

Dédiée principalement à la culture et accessoirement à la vie associative, la salle polyvalente a été inaugurée jeudi soir en présence d'élus locaux :

Bernard Brochand, député-maire de Cannes, Henri Leroy, maire et conseiller général de Mandelieu, et, bien sûr, Daniel Mansanti, maire de Théoule-sur-mer. Trois hommes qui s'étaient retrouvés au même endroit, en janvier dernier, lors de la cérémonie de voeux du maire. Sans avoir eu l'opportunité de faire le tour du propriétaire. Ce fut chose faite. En long et en large. Sur environ 420 m² de surfaces totalement neufs. Et pour marquer l'événement, un peintre et des oeuvres d'exception : le russe Nikolaï Kouzmine. Vaste et confortable, la salle polyvalente accueillera les grandes manifestations locales, la fête de l'écriture et Théoule Expo par exemple, qui s'ajoutera à la salle des fêtes existante. Un local qui manque cependant de luminosité naturelle, faute de fenêtres. Pour l'heure, on appellera cette salle polyvalente, espace culturel. Qui pourrait probablement être baptisé Espace Pierre-Cardin. C'est en tout cas le souhait de la municipalité qui attend une réponse favorable du couturier.

B. G.

Les élus du bassin cannois, tout sourire, aux côtés du peintre russe Nikolaï Kouzmine, ont inauguré les 400 m² dédiés essentiellement à la vie culturelle théoulienne. (Photo Stéphane Goasguen)

 

retour

 

avril 2007

 

Nikolaï Kouzmine expose 40 ans de chefs-d'oeuvre

 

Pour l'inauguration de son espace culturel, la commune n'a pas fait dans la demi-mesure. C'est un éminent peintre de l'école moscovite qui est à l'affiche, avenue Charles-Dahon.

Récemment exposé au Grand Palais ainsi qu'au Carrousel du Louvre, à Paris, Nikolaï Kouzmine, artiste de réputation internationale, a choisi Théoule-sur-Mer pour présenter en avant-première, une rétrospective de 40 ans de peinture. Non par hasard mais en souvenir des liens familiaux très anciens, tissés ici, à Théoule.

Né en 1938 au bord de la Volga dans le petit village de Talinskoïe, Nikolaï Kouzmine s'éveille rapidement à l'art et passe des heures à croquer les tableaux de maîtres que renferme la galerie Tretiakov, à Moscou. Il entre à l'académie des Beaux-Arts Stroganov de Moscou.

Sur les traces des impressionnistes

C'est là qu'il tente de marcher sur les traces des grands impressionnistes et symbolistes russes, Korovine, Vroubel et Serov entre autres.

Dans les années 1990, il se rend en Europe pour élargir sa palette de nouvelles couleurs. Il expose coup sur coup au Royal Institute of International Affairs à Londres, au ministère des Affaires étrangères à Paris, en Croatie ou encore au Danemark. Et jusqu'au 27 avril à Théoule-sur-Mer !

B. G.

Exposition Nikolaï Kouzmine, espace culturel, 9, avenue Charles-Dahon. Rens. 04.93.49.28.28.

Éminent peintre russe de l'école moscovite, Nikolaï Kouzmine présente une exceptionnelle collection, ici, à Théoule, en souvenir de liens familiaux tissés sur la commune. (Photo Stéphane Goasguen)

 

retour